Qu’est-ce que l’ASMR ?

Vous voulez vous faire du bien, vous détendre tout en douceur et surtout expérimenter quelque chose de nouveau ? Alors il se pourrait que l’ASMR soit la nouvelle méthode en vogue qu’il vous faut. L’ASMR ou Autonomous Sensory Meridian Response (réponse automatique des méridiens sensoriels) propose des picotements et des frissons au niveau de certaines zones sensibles du corps, sur le cuir chevelu ou le crâne. Ces zones répondent à des stimuli, qu’ils soient visuels, cognitifs, auditifs ou encore olfactifs. Tous les sens sont mis en ébullition afin de procurer un bien-être sans précédent à chacune des personnes initiées.

Si vous avez un problème de sommeil, de gestion du stress ou de concentration, l’ASMR peut vous aider car elle aide à lutter contre tous ces maux.

Présentation de l’ASMR

L’ASMR c’est cette réaction naturelle et surtout involontaire du corps humain face à différents stimuli. Bien qu’elle ait été lancée aux Etats-Unis depuis la fin des années 2000, elle n’a été définie qu’en 2010, avec des études poussées en 2014 seulement. Ces frissons qui parcourent la tête et le reste du corps n’ont jamais vraiment été étudiés jusqu’à ce que des personnes décident d’enregistrer des vidéos d’elles, en train d’effectuer des gestes pour offrir des sonorités orgasmiques ! Oui, on parle « d’orgasme cérébral » car l’ASMR provoque des frissons sur le cuir chevelu, qui peuvent s’étendre jusqu’à la nuque et sur le crâne. Sensations agréables, on n’y est malheureusement pas tous sensibles. En effet, ces sons peuvent vite devenir désagréables à l’oreille de certaines personnes : c’est ce que l’on appelle la « misophonie ».

Dans tous les cas, ces déclencheurs peuvent se présenter sous diverses manières : tapotis d’ongles sur des supports variés, chuchotements, murmures, froissements de papier, lumière tamisée, déchirement de certaines matières…

L’ASMR reste encore à élucider. C’est un phénomène que les scientifiques peinent à expliquer car il n’a jamais été prouvé de rapport entre les sons et le plaisir éprouvé lorsqu’on les entend. Certains ont pensé à la libération de sérotonine et d’ocytocine ; d’autres à des petits convulsions par des stimuli bien distincts.

Les effets de l’ASMR

L’ASMR se veut d’être une pratique très répandue dans la société actuelle. Elle est surtout utilisée pour aider à se détendre et à s’endormir rapidement. On lui voue même des actions très bénéfiques sur la gestion du stress et le soulagement de certains états dépressifs. Outre cela, elle peut aider à combattre certaines douleurs chroniques et apporter des sensations de bien-être. Dans tous les cas, l’ASMR procure donc de la détente et du plaisir incomparable. Que ce soit de longue ou de courte durée, on lui connaît de multiples bénéfices. Bien sûr, on recense d’autres méthodes de relaxation comme le yoga ou la méditation, seulement, l’ASMR ne demande aucun effort en particulier. Muni de son smartphone et de son casque, l’internaute pourra se délecter et se faire du bien devant n’importe quelle vidéo de son choix, à tout moment de la journée.

En somme, on peut dire que l’ASMR :

  • Apaise le corps : les vidéos sont relaxants et stimulent le système nerveux parasympathique, qui régule le stress. Une séance est donc régénératrice pour l’organisme.
  • Apaise les organes ciblés, pour lutter contre différents troubles.
  • Apporte une nouvelle vision de la vie car le cerveau est mis au repos et relâche tout le stress accumulé.
  • Aide les insomniaques à avoir un meilleur sommeil.

En quoi consiste l’ASMR ?

Sur les plateformes spécialisées comme YouTube par exemple, l’internaute aura accès à une multitude de vidéos. Les plus sensibles seront ravis d’avoir accès à deux sortes de vidéos :

  • Les mises en scène où on se retrouve face à une situation imaginaire et surtout relaxante comme un massage des mains, des oreilles ou du crâne. L’internaute fera face à des sessions de soins de visage, des examens médicaux approfondis, un brushing, bref des situations pouvant procurer des sensations de plaisirs et de frissons intenses dans tous le corps.
  • Les enregistrements centrés sur les bruits comme les frottements, les explosions de papier bulle, la manipulation de divers objets, les murmures, les bruits de la langue et de la bouche de manière répétitifs ou encore les grattements.

A quoi comparer l’ASMR ?

L’ASMR est tout d’abord comparée à un état de flow. En effet, selon des psychologues, les ASMRtists sont comme absorbés dans leurs activités. Cet état de concentration intense est ressenti par le spectateur, ce qui lui permet de profiter des bienfaits de l’ASMR.

C’est aussi un état de méditation car les spectateurs se focalisent sur les émotions positives engendrées par les stimuli, dans une ambiance calme et reposante à la fois.

L’ASMR est également comparée à un câlin virtuel ou encore un massage. Les endorphines, la sérotonine, la dopamine ou encore l’ocytocine sont libérées par le cerveau pour procurer un bien-être et un réconfort semblable.

Enfin, une étude canadienne a démontré que l’ASMR est un frisson musical et que si nous écoutons un morceau qui nous touche, notre cerveau libère de la dopamine.

En somme on peut donc dire que l’ASMR est une Technique de relaxation moderne et révolutionnaire. On lui voue de vraies actions positives notamment sur le sommeil ainsi que divers autres troubles comme le manque de concentration ou le stress. C’est une méthode facile et gratuite qui ne requiert aucun apprentissage en particulier ! A tester d’urgence !